Aide gouvernementale et isolation de la maison : comment ça marche?

 

L’isolation thermique d’une maison a une influence directe sur la consommation d’énergie. Une mauvaise isolation entraîne irrémédiablement une hausse de la facture d’énergie causée par des pertes thermiques qui nécessitent plus d’énergie pour les combler. Et il s’agit d’un cercle vicieux puisque plus vous consommez d’énergie et plus les pertes thermiques seront élevées.

Il est donc très important de pouvoir vivre dans un logement parfaitement isolé. Les nouvelles constructions et les logements récents intègrent d’office des installations plus performantes leur permettant d’être « passifs », c’est-à-dire de consommer autant d’énergie qu’ils en produisent.

Pour les bâtiments plus anciens, la solution passe par des travaux d’amélioration de l’isolation. Heureusement, pour financer ces travaux, il existe des aides gouvernementales pour l’isolation de la maison en plus du taux de TVA réduit à 5,5 % ou 10 % pour ce type de travaux.

Bon à savoir : le bilan énergétique de votre logement

Il prend la forme d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour les maisons et les logements de moins de 50 lots, et d’un audit énergétique pour les immeubles d’au moins 50 lots.

Il met en évidence :

  • La consommation d’énergie : avec un classement allant de A (< 50 kWh/m²/an) à G (> 451 kWh/m²/an).
  • Les émissions de gaz à effet de serre : un classement allant de A (< 5 kgéqCO2/m²/an) à G (> 80 kgéqCO2/m²/an).

Ce bilan énergétique est obligatoire pour la vente et la location d’un bien immobilier et il a une validité de 10 ans au-delà de laquelle il doit être renouvelé.

Aide gouvernementale d’isolation d’une maison : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite)

Disponible pour les résidences principales achevées il y a plus de 2 ans, le Cite concerne des travaux d’améliorations des performances énergétiques spécifiques. En matière d’isolation les travaux doivent entrer dans l’une des catégories suivantes :

– Matériel de calorifugeage

– Matériau d’isolation thermique des parois vitrées (fenêtre, porte-fenêtre, etc.)

– Volet isolant

– Matériau d’isolation thermique des parois opaques (plancher, plafond, mur, toiture)

– Porte d’entrée donnant sur l’extérieur

Ils doivent être réalisés par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement).

Grâce au site vous profitez d’une réduction de l’impôt sur le revenu de 30 % du montant des travaux et dans la limite de 8 000 euros pour un célibataire et de 16 000 euros pour un couple.

Aide gouvernementale d’isolation d’une maison : l’éco-prêt à taux zéro

Ce prêt sans intérêt est accessible uniquement pour des travaux d’amélioration des performances d’énergie. En matière d’isolation, il faut qu’ils entrent dans l’une de ces 3 catégories :

  • Isolation thermique de la toiture
  • Isolation thermique d’au moins la moitié de la surface des murs donnant sur l’extérieur
  • Isolation thermique d’au moins la moitié des fenêtres et remplacement des portes donnant sur l’extérieur

Les travaux doivent aussi être réalisés par une entreprise RGE.

Vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 euros sans surcoût.

bouton permettant de demander un devis en ligne

Aide gouvernementale d’isolation d’une maison : les subventions

Il existe aussi différentes subventions pour vous aider à financer vos travaux d’isolation :

  • Subventions des collectivités territoriales
  • Subventions d’organismes nationaux : ADEME (Agence départementale de l’environnement et de la maîtrise d’énergie), ANAH (Agence nationale de l’habitat)
  • Subventions de la caisse de retraite liée au régime général

Notre conseil pour trouver rapidement un artisan RGE

Comme vous avez pu le voir, le choix d’un professionnel RGE est indispensable si vous voulez bénéficier d’un Cite et/ou d’un éco-prêt à taux zéro.

Pour trouver rapidement un artisan RGE, n’hésitez pas à utiliser la demande de devis gratuite disponible sur notre site. Dans tous les cas, vous devez prendre le temps de comparer différents devis pour prendre la bonne décision.