Combien coute un ravalement de façade d’immeuble ?

 

Le ravalement de façade entraine de lourds travaux. Et plus la façade est imposante et soignée, plus les travaux seront importants. Le ravalement de façade d’un immeuble est donc logiquement plus volumineux que celui d’un pavillon. Forcément, cela influence énormément le prix que vous devrez payer pour la réalisation des travaux. 

Le ravalement de façade d’un immeuble diffère aussi au niveau de sa mise en place puisqu’il s’agit d’un bien immobilier en copropriété. Le déroulement du ravalement de façade passe par plusieurs étapes avant que ne puissent être lancés les travaux.

Cet article vous explique quelles sont ces étapes et combien coute un ravalement de façade d’immeuble.

Une remise à neuf de la façade de votre immeuble

Le ravalement de façade peut être défini comme un gros nettoyage accompagné d’une rénovation. L’objectif d’un ravalement est que votre façade retrouve son aspect d’origine avec parfois quelques améliorations et modifications afin de lui donner une apparence plus moderne.

Au cours d’un ravalement, la façade va donc être nettoyée, ses parties abimées vont être réparées, les fissures vont être rebouchées, les jointures vont être rénovées et le revêtement va lui aussi être restauré.

Il s’agit des travaux de base d’un ravalement de façade. Et selon la nature de la façade et ses finitions d’autres réparations peuvent intervenir. De même, le ravalement est un moment adéquat pour améliorer les performances énergétiques de l’immeuble.

En effet, si votre immeuble n’est pas récent et si son bilan énergétique n’est pas très bon, autant profiter du ravalement pour revoir l’isolation thermique de la façade et des ouvertures extérieures. Automatiquement cela augmente le coût du ravalement de façade, mais sur le long terme, ces travaux d’isolation deviennent rentables grâce aux économies réalisées sur vos factures d’énergie annuelles.

Bon à savoir : la façade est une partie commune de l’immeuble

Comme évoqué en introduction, dans un immeuble en copropriété vous n’êtes pas le seul décideur. Plus précisément, si vous pouvez faire comme vous voulez pour les travaux touchant l’intérieur de votre appartement, c’est-à-dire votre partie privative, ce n’est pas le cas pour tous les travaux touchant les parties communes de l’immeuble.

La façade fait justement partie des parties communes de l’immeuble. Ce sont tous les endroits accessibles à tout le monde et qui n’appartiennent pas un seul copropriétaire, mais à l’ensemble de la copropriété : escaliers, ascenseurs, couloirs, hall d’entrée…

Même la partie de façade exclusive à votre appartement appartient à l’ensemble de la copropriété.

Comment se déroule la mise en place d’un ravalement de façade au sein d’une copropriété

Sachant que la façade est une partie commune, n’importe quels travaux la concernant doivent suivre des étapes bien précises avant de pouvoir être lancés.

Dans un premier temps, le ravalement doit être à l’ordre du jour d’une assemblée générale et un votre doit être mis en place. Pour que les travaux puissent être approuvés, ils doivent obtenir la majorité à l’issue du vote.

Si le projet de ravalement de façade a été approuvé, le syndic de copropriété doit alors se renseigner auprès de la mairie pour connaître la réglementation en vigueur en matière d’urbanisme et d’architecture. Selon les communes et le type de bâtiments, les règles peuvent être relativement strictes.

Ensuite, le syndic doit s’occuper de trouver un artisan qui réalisera les travaux. Il doit comparer les devis de différentes entreprises et sélectionner la meilleure offre au nom de la copropriété.

Lorsque le professionnel est choisi, le syndic n’a plus qu’à envoyer le dossier de déclaration préalable des travaux au service urbanisme de la mairie et attendre la réponse. Si cette dernière est positive, les travaux de ravalement de façade peuvent enfin être lancés.

bouton permettant de demander un devis en ligne

Devis : un outil indispensable pour comparer les différentes offres

Comme nous venons de l’évoquer, c’est au syndic que revient le rôle de trouver le meilleur professionnel pour la réalisation des travaux de ravalement de façade de l’immeuble. En tant que représentant des copropriétaires, le syndic doit faire son choix en prenant en compte les considérations définies en assemblée générale.

La première question que l’on se pose souvent en tant que copropriétaire est de savoir combien coûte un ravalement de façade d’immeuble. Seul le devis peut y répondre, car le prix diffère selon l’ampleur des travaux (surface, matériaux, accessibilité…) et les tarifs appliqués par l’artisan. Aussi, le coût peut varier de 30 € le m² à plus de 200 € le m².

Pour être sûr de trouver la meilleure offre, nous mettons à votre disposition une demande de devis en ligne et gratuite.

Le système des tantièmes définit la participation de chaque copropriétaire au coût des travaux

Chaque copropriétaire ne participe pas forcément à la même hauteur au coût du ravalement de façade de l’immeuble. Pour une plus grande équité, le prix est divisé selon les différents lots de l’immeuble et selon leur valeur en tantième, c’est-à-dire en leur valeur sur un millième. Sinon, un copropriétaire avec un appartement de 30 m² paierait le même prix qu’un copropriétaire avec un appartement de 100 m² alors que sa façade est nettement plus petite.

Grâce au tantième, un copropriétaire qui a un lot de 200/1000ème paiera plus qu’un copropriétaire avec un lot de 50/1000ème. La valeur du lot étant définie par sa surface, son emplacement et sa consistance.

Notre conseil : prenez le temps de vous informer sur les aides financières pour atténuer le coût du ravalement de façade de l’immeuble

Il existe différentes solutions pour réduire le prix des travaux ou pour recevoir une compensation financière. Le service urbanisme de votre commune peut vous renseigner sur les différentes aides auxquelles vous avez droit.

L’une des plus intéressantes est le crédit d’impôt sur la transition énergétique. Cependant, il est disponible uniquement pour des travaux d’amélioration des performances énergétiques. De plus, il faut que ces travaux soient réalisés par un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Grâce à lui, vous profitez d’une réduction de votre impôt sur le revenu à hauteur de 30 % du montant des travaux et selon la valeur de votre lot dans le cas d’une copropriété.

L’éco-prêt à taux zéro est un moyen de financer les travaux sans augmenter leur coût.

Soulignons également que pour un ravalement de façade, vous profitez du taux de TVA réduit à 5,5 %.

Il existe de différentes possibilités pour obtenir des subventions. Renseignez-vous auprès de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), des caisses de retraite et des collectivités territoriales.