Guide : Aides financières pour les travaux de rénovation

 

La rénovation d’un bâtiment exige de lourds travaux. Du ravalement de façade à la réfection de toiture, en passant par la rénovation de l’intérieur, de son aménagement et de l’amélioration de l’isolation, une rénovation peut cumuler ces différentes modifications.

Vous avez besoin d’un budget conséquent pour pouvoir réaliser ces travaux. Il faut payer les matériaux, les équipements et la main-d’œuvre. Plus la surface à rénover est importante et plus le budget est élevé.

Pour faire des économies, vous pouvez commencer par trouver le professionnel proposant la meilleure offre. Un comparatif est nécessaire pour trier les différents artisans. Afin de vous aider dans cette démarche, nous mettons à votre disposition une demande de devis gratuite. Il suffit de remplir le formulaire en expliquant votre projet. La demande est ensuite envoyée à différents professionnels proches de chez vous afin qu’ils vous envoient leur devis.

Il existe également différentes aides pour financer le coût des travaux. Dans ce guide, nous allons évoquer les différentes catégories d’aides financières pour des travaux de rénovation.

Notre conseil : choisissez une entreprise RGE

Dans le choix d’un artisan pour la réalisation des différents travaux de rénovation, nous vous conseillons d’opter pour un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Certification est délivrée par l’un des cinq organismes suivants :

  • Qualit’Enr
  • Qualibat
  • Cequami
  • Qualifelec
  • Certibat

Elle assure que l’artisan dispose des qualifications nécessaires pour effectuer des travaux d’amélioration des performances énergétiques. Cette certification est surtout indispensable si vous désirez bénéficier de deux aides financières particulièrement avantageuses pour vos travaux de rénovation : le crédit d’impôt pour la transition énergétique et l’éco-prêt à taux zéro.

Aides financières pour vos travaux de rénovation : les subventions

Il existe une multitude de subventions possibles pour vous aider à financer vos travaux de rénovation. Il est important que vous preniez le temps de vous renseigner auprès du service urbanisme de votre commune.

Le plus souvent, il est possible de bénéficier de subventions provenant :

  • Des collectivités territoriales : commune, conseil régional, conseil général…
  • D’organismes spécialisés : l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) et l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)…
  • Des caisses de retraite

Ces subventions vont vous aider à payer une partie de vos travaux.

Aides financières pour vos travaux de rénovation : le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Lancé en 2014 à la place du crédit d’impôt développement durable (CIDD), le Cite se révèle particulièrement avantageux. Il est conçu pour aider au financement de travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques d’un logement.

A ce titre il est nécessaire que les travaux en question entrent dans l’une des catégories suivantes :

  • Des travaux d’économies d’énergie
  • Des travaux d’isolation thermique
  • L’installation d’équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Diverses autres dépenses

Les travaux doivent porter sur votre résidence principale qui doit être construite depuis plus de 2 ans. Comme indiqué plus haut, il faut également choisir une entreprise RGE pour la réalisation des travaux.

Ce crédit d’impôt vous permet d’obtenir une réduction de votre impôt sur le revenu à hauteur de 30 % du montant des travaux (sans frais de main-d’œuvre). Cette réduction étant limitée à 8 000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple.

Aides financières pour vos travaux de rénovation : l’éco-prêt à taux zéro

Grâce à cet éco-prêt à taux zéro, vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000 euros sans intérêts, c’est-à-dire que vous remboursez uniquement le montant emprunté sans surcoût supplémentaire.

Comme pour le Cite, l’éco-prêt à taux zéro est disponible pour des travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques du logement, et plus précisément des travaux d’isolation thermique :

  • Isolation thermique de la toiture.
  • Installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • Installation, régulation ou remplacement de système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire.
  • Isolation thermique d’au moins la moitié de la surface des murs donnant sur l’extérieur.
  • Isolation thermique d’au moins la moitié des fenêtres et remplacement des portes donnant sur l’extérieur.
  • Installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable.

Ou alors, il faut effectuer des travaux de réhabilitation du système d’assainissement non collectif par une installation ne consommant pas d’énergie.

Il est également disponible pour tous les travaux permettant de réduire à un seuil minimum les performances énergétiques du logement.

Lui aussi nécessite l’intervention d’un artisan RGE.

bouton permettant de demander un devis en ligne

Bon à savoir : le taux de TVA réduit

En réalisant une rénovation de votre logement, vous pouvez également bénéficier du taux de TVA réduit :

  • A 5,5 % pour les travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique et les travaux liés à une meilleure efficacité énergétique.
  • A 10 % pour les travaux de transformation, d’aménagement, d’amélioration et d’entretien