Notre guide : Comment isoler un immeuble ?

 

L’écologie a pris une part importante dans notre façon de consommer et de produire. Les techniques toujours plus économes en énergies et moins polluantes ne cessent de se développer. L’immobilier n’est pas épargné par cet enjeu majeur de notre époque et des futures décennies. Alors qu’il produit à lui seul plus de 20 % des émissions de CO2, il est devenu essentiel que ce secteur soit plus écoresponsable. 

Les nouvelles constructions intègrent d’office ces caractéristiques. Pour les logements plus anciens, il est nécessaire de passer par différents travaux lorsque l’on veut améliorer les performances énergétiques. Ces dernières étant un critère important dans la valeur d’un bien immobilier.

Parmi les principaux travaux d’amélioration des performances énergétiques, on retrouve les travaux d’isolation. Au sein d’un immeuble, une telle décision doit respecter des démarches précises, car elle concerne les parties communes du bâtiment.

Les performances énergétiques définies par le bilan énergétique

Pour connaître les performances énergétiques d’un bâtiment, il est nécessaire de procéder à ce que l’on appelle un bilan énergétique. Effectué par un professionnel pour un coût avoisinant les 200 à 500 euros, ce bilan à une validité de 10 ans. Il est obligatoire pour que le bien soit vendu ou mis en location.

Pour un immeuble, il existe de types de bilans énergétiques. Il prend la forme d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour les immeubles de moins de 50 lots et d’un audit énergétique pour ceux possédant 50 lots ou plus.

Dans les deux cas, le bilan met en avant certaines caractéristiques en matière d’isolation et notamment :

  • La consommation d’énergie : l’immeuble est-il plutôt énergivore ou économe. Une notation exprimée en kWh/m²/an et allant de A (< 50) à G (> 451).
  • Les émissions de gaz à effet de serre : l’immeuble est-il plutôt polluant ou écologie. Une notation exprimée en kgéqCO2/m²/an et allant de A(< 5) à G (> 80).

Notre conseil pour réduire le coût de l’isolation d’un immeuble

Une fois que vous savez comment isoler un immeuble, il est intéressant de découvrir comment financer les travaux. Sachant que le prix sera réparti entre les différents copropriétaires selon les tantièmes respectifs de chacun d’entre eux.

De tels travaux peuvent bénéficier d’aides financières. Ainsi, il est possible d’obtenir des subventions auprès de différents organismes : ANAH (Agence nationale de l’habitat), ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), collectivités territoriales, caisses de retraite…

En tant que travaux d’amélioration des performances énergétiques, les travaux d’isolation donnent droit au crédit d’impôt pour la transition énergétique et à l’éco-prêt à taux zéro. Le premier consiste en une réduction de l’impôt sur le revenu à hauteur de 30 % du montant des travaux. Le second est un prêt sans intérêt pouvant aller jusqu’à 30 000 euros.

A noter également que les travaux d’isolation d‘un immeuble permettent de profiter d’un taux de VTA réduit à 5,5 %.

Les différentes parties à isoler au sein d’un immeuble

Pour comprendre comment isoler un immeuble, il est nécessaire de connaître les différentes parties dont on peut améliorer l’isolation. Il faut distinguer l’isolation intérieure de l’isolation extérieure.

Isoler par l’intérieur est souvent moins onéreux, mais entraîne une réduction de l’espace intérieur et des travaux qui peuvent empêcher d’y habiter pendant leur durée. Voici les principales parties d’isolation intérieure :

  • Les plafonds et les planchers
  • Les murs et cloisons
  • Les ouvertures intérieures (portes)
  • Les combles
  • Le dessous du toit

Isoler par l’extérieur est plus onéreux, mais les travaux sont moins gênants et plus simples à réaliser. Voici les principales parties d’isolation extérieure :

  • La façade et les murs extérieurs
  • La toiture
  • Les ouvertures extérieures (fenêtres, portes, portes-fenêtres)

bouton permettant de demander un devis en ligne

Bon à savoir : le déroulement de A à Z des travaux d’isolation d’un immeuble

Comme tous les types de travaux touchant les parties communes d’une copropriété, l’isolation d’un immeuble doit respecter un schéma précis. Premièrement il faut que la décision soit inscrite à l’ordre du jour d’une assemblée au cours de laquelle un vote est organisé. Cette décision doit obtenir la majorité pour que les travaux puissent être lancés.

Une fois le vote effectué, le syndic doit s’informer sur les règles d’urbanisme à respecter en se rendant au service urbanisme de la mairie. Puis, il peut lancer une mise en concurrence afin de trouver le meilleur artisan. Bien sûr, celui-ci doit avoir les qualifications requises et être indépendant. Autrement dit, le syndic ne peut pas favoriser l’une de ses connaissances. Le devis permet d’effectuer ce comparatif. N’hésitez pas à utiliser notre demande de devis gratuite disponible sur notre site.

Lorsque le professionnel est choisi, l’étape suivante consiste à demander une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire auprès de la mairie. Tout dépend de la nature des travaux d’isolation. Si la réponse est positive, les travaux peuvent enfin démarrer.