Propriétaire : Prix du ravalement de façade d’un immeuble

Lorsque l’on est copropriétaire, pour pouvoir effectuer des travaux touchant les parties communes de l’immeuble, il faut respecter des démarches précises. La façade entre dans les parties communes d’un immeuble. 

Ce sont les parties accessibles à tout le monde ou, dans le cas d’une façade, visibles par tout le monde. Autrement dit, vous ne pouvez pas repeindre comme bon vous semble les murs extérieurs de votre appartement.

Une telle décision doit être prise en commun lors d’une assemblée générale. Néanmoins, les travaux au sein des parties communes d’une copropriété ont l’avantage de voir leur coût être divisé entre les différents copropriétaires. Cela vaut également pour le prix d’un ravalement de façade d’un immeuble.

Le ravalement de façade : rénovation et amélioration de l’immeuble

Le ravalement de façade s’apparente à une grosse rénovation accompagnée d’un nettoyage en profondeur du bâtiment. Le but étant de remettre à neuf la façade afin qu’elle retrouve son aspect d’origine ou une apparence plus moderne.

Durant le ravalement de façade, le professionnel procède généralement à la correction des fissures, à la remise à neuf des jointures, à la réparation des parties fracturées, au nettoyage des saletés et autres marques du temps, et à la restauration des finitions et du revêtement.

Ce sont les travaux de base, mais nous vous invitons à en profiter pour effectuer des travaux d’amélioration des performances énergétiques de l’immeuble. Du moins, si le bilan énergétique du bâtiment n’est pas excellent.

Celui-ci se caractérise principalement par deux indicateurs :

  • La consommation d’énergie : l’immeuble est-il plutôt économe ou énergivore. Pour le savoir référez-vous à la notation obligatoire exprimée en kWh/m²/an et de A(< 50) à G(> 451).
  • Les émissions de gaz à effet de serre : l’immeuble est-il plutôt écologique ou pollueur. Vous devez vous référer à la notation exprimée en kgéqCO2/m²/an et de A (<5) à G(>80).

Pour améliorer ces indicateurs, la meilleure solution est d’optimiser l’isolation thermique du bâtiment et notamment de la façade. L’installation d’un meilleur vitrage au niveau des ouvertures extérieures est aussi un moyen d’améliorer l’isolation de l’immeuble. De même, vous pouvez faire le choix d’une installation de chauffage plus écoresponsable.

Comment procéder à un ravalement de façade au sein d’une copropriété?

La copropriété ne fonctionnant pas de la même façon qu’une propriété individuelle, des règles doivent être respectées pour toutes les décisions concernant les parties communes de l’immeuble, par opposition aux parties privatives. Ces dernières représentent l’intérieur des appartements et autres locaux privatifs. Les parties communes sont toutes les zones accessibles à tout le monde et qui n’appartiennent pas à un seul copropriétaire, mais à la totalité des copropriétaires de l’immeuble.

Dans un premier temps, le projet de ravalement de façade d’un immeuble doit être inscrit à l’ordre du jour d’une assemblée générale. Ainsi, pour être approuvé le projet doit obtenir la majorité lors du vote.

Une fois que la décision a bien été approuvée par la majorité, le syndic de copropriété a pour mission de s’occuper des démarches administratives et financières des travaux. La première chose à faire est de se renseigner auprès du service urbanisme de la mairie pour connaître la réglementation à respecter.

Puis, le syndic peut alors s’occuper de rechercher le professionnel qui réalisera le ravalement de façade. Il doit pour cela comparer les devis de différents artisans et choisir la meilleure offre.

Ensuite, un dossier de déclaration préalable des travaux doit être déposé auprès du service d’urbanisme de la commune.

Une fois toutes étapes réalisées et le dossier validé, les travaux de ravalement de façade peuvent débuter.

bouton permettant de demander un devis en ligne

Notre conseil pour comparer facilement et rapidement les différents devis

Le devis rassemble toutes les informations utiles sur l’entreprise, le prix du ravalement de façade d’un immeuble et le déroulement des travaux. Il est le meilleur outil pour comparer les différents artisans ayant les qualifications requises pour réaliser les travaux.

Pour vous aider à gagner du temps dans cette étape, nous mettons à votre disposition une demande de devis gratuite. Il suffit d’indiquer en détail votre projet, puis la demande sera envoyée à différentes entreprises pouvant intervenir dans votre immeuble. Celles qui seront intéressées par le projet vous renverront leur devis.

Le coût d’un ravalement de façade d’un immeuble peut être réduit grâce à différentes aides financières

Sachez qu’il existe différentes solutions pour réduire le montant des travaux, ou du moins toucher une compensation financière. Le syndic doit prendre le temps de se renseigner à ce sujet, mais chaque copropriétaire peut également s’informer de son côté.

Nous avons listé quelques aides financières dont vous pouvez peut-être profiter :

  • Le taux de TVA réduit à 5,5 % disponible pour ce genre de travaux
  • L’éco-prêt à taux zéro à condition de respecter certaines conditions d’amélioration des performances énergétiques du bâtiment
  • Idem pour le crédit d’impôt sur la transition énergétique
  • Subventions : caisses de retraite, collectivités territoriales, ANAH (Agence nationale de l’habitat)

Les aides sont relativement nombreuses, même s’il faut parfois remplir des conditions bien précises pour en bénéficier.

Ce qu’il faut savoir concernant le prix d’un ravalement de façade d’un immeuble

Premièrement, sachez que le coût du ravalement dépend de nombreux éléments qui diffèrent selon chaque chantier : surface de la façade, accessibilité, matériaux, les règles de la commune en matière d’urbanisme, si le bâtiment est classé ou non, l’équipement pour la réalisation des travaux (échafaudages…), les tarifs pratiqués par l’artisan, etc.

Autrement dit, il est impossible de donner une estimation, puisque tout dépend de l’ampleur des travaux. Néanmoins, nous pouvons indiquer une fourchette allant de 30 € le m² à 200 € le m². Soulignons que si vous désirez en profiter pour effectuer des travaux d’amélioration des performances énergétiques, le prix sera plus élevé. Mais vous réaliserez des économies sur le long terme.

La participation de chaque copropriétaire dépend de son ou ses lots et donc de son tantième, c’est-à-dire sa part en millième de l’immeuble. Cette part dépend de la surface de l’appartement, de son emplacement et de sa consistance. Plus votre part est importante et plus votre participation au financement des travaux le sera également.