Quid des travaux de toiture déductibles des impôts ?

 

Pour encourager la transition vers des logements plus écoresponsables, le gouvernement a mis en place un crédit d’impôt permettant de déduire de l’impôt sur le revenu une part du montant des travaux d’amélioration des performances énergétiques de votre logement.

Ces derniers regroupent divers travaux permettant d’obtenir des économies d’énergie, d’isoler thermiquement le bâtiment, d’installer des équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable et divers autres investissements allant dans ce sens.

Parmi eux, on retrouve des travaux de toiture déductibles des impôts. Si vous aviez prévu de refaire votre toiture abimée, il est peut-être judicieux d’y inclure des travaux d’amélioration des performances énergétique afin de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Notre conseil : profitez de la réfection de votre toiture pour améliorer son isolation thermique

Plusieurs raisons peuvent inciter à une rénovation de la toiture. Généralement, cela devient indispensable lorsque le toit est dégradé et qu’il n’est plus étanche, laissant s’infiltrer l’humidité extérieure. Si vous ne réagissez pas rapidement, les dégâts risquent d’être importants.

Vous pouvez également avoir envie de changer la toiture pour la remettre à neuf ou changer de matériau de couverture lorsqu’elle est trop sale ou qu’elle ne vous plait plus.

Cependant, si vous désirez bénéficier de travaux de toiture déductibles des impôts, il est indispensable que vous procédiez à une amélioration de l’isolation thermique de la toiture. Tout se joue au niveau du matériel d’isolation thermique de la toiture qui doit regrouper de critères précis au niveau de ses caractéristiques techniques et de ses performances.

Crédit d’impôt pour la transition énergétique : une déduction d’impôt pour vos travaux de toiture

Mis en place en 2014 en remplacement du crédit d’impôt développement durable (CIDD), le crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite) permet de déduire une partie du montant des travaux (hors coût de la main d’œuvre) de votre impôt sur le revenu.

Il est là pour inciter l’investissement dans des travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques. Il ne concerne pas uniquement l’isolation thermique de la toiture, mais divers autres travaux dont la finalité est la même, réduire la consommation d’énergie :

  • Chaudière à haute performance énergétique (HPE)
  • Chaudière à condensation
  • Chaudière à micro-cogénération gaz
  • Appareil de régulation de chauffage
  • Matériau d’isolation thermique des parois opaques (plancher, plafond, mur, toiture)
  • Matériau d’isolation thermique des parois vitrées (fenêtre, porte-fenêtre, etc.)
  • Volet isolant
  • Porte d’entrée donnant sur l’extérieur
  • Matériel de calorifugeage
  • Equipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire (énergie solaire ou hydraulique)
  • Système de fourniture d’électricité à partir de l’énergie éolienne sous réserve de devis accepté ou d’acompte versé avant 2016
  • Système de fourniture d’électricité (énergie hydraulique ou biomasse)
  • Pompe à chaleur, autre que air/air, dont la finalité essentielle est la production de chaleur ou d’eau chaude sanitaire
  • Equipement de raccordement à un réseau de chaleur
  • Diagnostic de performance énergétique (pour un même logement, un seul DPE par période de 5 ans)
  • Borne de recharge de véhicules électriques
  • Compteur individuel pour le chauffage et l’eau chaude sanitaires

bouton permettant de demander un devis en ligne

Travaux de toiture déductible des impôts : quelle réduction pouvez-vous obtenir ?

Comme nous l’avons souligné, le crédit d’impôt pour la transition énergétique vous permet de bénéficier d’une réduction de votre impôt sur le revenu. Celle-ci représente 30 % du montant des travaux d’isolation thermique de la toiture, les frais de main-d’œuvre n’étant pas pris en compte.

La déduction est plafonnée à 8 000 euros pour une personne vivant seule et à 16 000 euros pour un couple soumis à une imposition commune. En plus de ce montant, viennent s’ajouter 400 euros pour chaque personne à charge sachant que pour chaque enfant en garde alternée la prime s’élève à 200 euros.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est l’une des aides parmi les plus intéressantes.

Bon à savoir : les critères à respecter pour avoir le droit à cette déduction d’impôt sur vos travaux de toiture

Nous en avons déjà parlé, mais une déduction pour les travaux de votre toiture est uniquement disponible si vous procédez à une amélioration de son isolation.

Néanmoins, il ne s’agit pas de la seule condition. En effet, il est impératif que les travaux concernent votre résidence principale. Cette dernière doit d’ailleurs être construite depuis plus de 2 ans.

Les matériaux utilisés pour l’isolation de la toiture doivent proposer des caractéristiques précises et permettre un certain niveau de performance.

La dernière condition pour profiter de ce crédit d’impôt exige que vous fassiez appel à un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement) pour la réalisation des travaux de toiture. Ce label est délivré par l’un des 5 organismes suivants : Cequami, Qualit’Enr, Qualibat, Certibat et Qualifelec.

Comment trouver rapidement un artisan qui convient ?

Afin de trier les différents professionnels spécialisés dans les travaux de toiture, il est indispensable que vous compariez leur devis respectif. De cette comparaison ressortiront les points positifs et négatifs de chaque entreprise, et quelle est celle qui présente les meilleures caractéristiques.

Pour vous aider dans cette démarche, une demande de devis gratuite est disponible depuis notre site.

Les autres aides financières pour vos travaux de toiture

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique n’est pas la seule solution pour réduire le coût de vos travaux de toiture.

Vous pouvez également bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro. Permettant d’emprunter jusqu’à 30 000 euros sans intérêt, il nécessite que l’isolation thermique soit accompagnée d’au moins une autre action parmi les suivantes :

  • Installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable
  • Installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.
  • Installation, régulation ou remplacement de système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire
  • Isolation thermique d’au moins la moitié des fenêtres et remplacement des portes donnant sur l’extérieur
  • Isolation thermique d’au moins la moitié de la surface des murs donnant sur l’extérieur

Il est également indispensable que l’entreprise soit certifiée RGE.

Vous pouvez aussi profiter de subventions. Renseignez-vous auprès des caisses de retraite, de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), et des collectivités territoriales.

Finalement, les travaux d’isolation de la toiture donnent aussi accès à un taux de TVA réduit de 5,5 %.